Les Travaux en cours

 
 TRAVAUX EN COURS
 
 
Travaux au sein de la salle des fêtes
 
 Ouverture d'une unité Alzheimer dans la maison de retraite Saint Loup
 
Installation de nouveaux panneaux d'indication et d'un nouvel abri bus
 
Remplacement des éclairages
 
 
 
 
 
 
____________________________________________________________________________
 
 
        
 
Démolition du relais St Loup
 
Réalisation d'un local de rangement dans la cour extérieure de la collégiale
 
Abattage de 4 gros arbres dangereux dans l'impasse du Professeur Ramon
 ________________________________________________________________________________________________
 
 
Début Septembre : Réfection du chemin menant du Boulevard de Lattre de Tassigny à la Bibliothèque Municipale.
 
 
ATTENTION DE NOMBREUX TRAVAUX SONT PREVUS PENDANT LA SECONDE QUINZAINE DU MOIS D'AOÛT :
 
 
Les travaux suivants seront réalisés par le CD89 à compter du 17 août 2016.
 
(1)
 
Route de Bligny:
Goudronnage de l'allée d'accès au service d'incendie (prise en charge 100% par le SDIS).
 
Réfection complète (grattage puis goudronnage) de la Rue Porte en Haut, du petit parking créé sur l'emplacement de la maison abattue, puis de la portion de la Rue Fernand Lamidé à refaire (prise en charge 100% CD89).
Deux interventions complémentaires : afin de ralentir la vitesse sur les rues Porte en Haut et Fernand Lamidécréation d'un ralentisseur en enrobé à l'emplacement du stop; cela s'impose avec la mise en sens unique de la Rue Fontaine Maudier (en direction de la place Drominy) et mise en enrobé de la jonction de la Rue Monaco au Boulevard du Professeur Ramon.
 
                      
 
 
 
Réfection complète de la Rue du Port, depuis le virage Route d'Auxerre, au virage Rue de la Gare (prise en charge 100% CD89).
 
(2)
 
Dès ces travaux achevés, la semaine suivante, débuteront les travaux de réfection des Boulevards Professeur Ramon et Général  Leclerc, objet de l'échange avec le CD89 ; ces travaux, pris en charge à 100% par la CCSB, incluent la création de bordures et parking le long du Boulevard Professeur Ramon, (en face les locaux de la CCSB), et s'y ajoute la création, en concassé, d'un parking sur les Boulevards, à droite de la Rue Porte en Haut ; ce parking est destiné à accueillir les véhicules des riverains de la Rue Fernand Lamidé, notamment ceux qui longent les nouveaux trottoirs, sur lesquels le stationnement sera interdit en contrepartie.
 
 
(3)
 
Dernière tranche de travaux : la création d'un carrefour à feux, aux intersections du Boulevard du Général Leclerc et de l'Avenue Joséphine Normand. Trois feux sont prévus, qui doivent faire ralentir la vitesse dans la traversée de notre centre ville. L'implantation a été vue avec les ST du CD89 : le cout est de 41000 euros HT, ainsi réparti: CD89 50%, CD89 amendes de police 30% et commune de Brienon 20% soit environ 8000 euros.
 
 
RELAIS SAINT-LOUP : Démontage du toit en cours sur le bâtiment situé au carrefour du Boulevard du Général Leclerc et de l'Avenue Joséphine Normand.
________________________________________________________________________________________________
 
UNE PARTIE DES TRAVAUX REALISES DERNIEREMENT
 
Ecole de musique : Les Services techniques, avec l'aide financière de la Communauté de Communes Seignelay-Brienon ; aménagement d'un studio de répétition et d'enregistrement. 
 
Site Vitavie : Rue Faubourg du Port: l'association étend ses bureaux en aménageant le premier étage: ce sont les agents de Vitavie qui réalisent ces travaux, avec l'aide de la commune qui fournit les matériaux.
 
EHPAD St Loup : Après la pose de la première pierre Samedi 14 Novembre, un agrandissement de la maison de retraite est en cours: il s'agit d'un important chantier, de 3,7 millions d'euros, appelé à durer toute l'année 2016, avec une ouverture des nouveaux locaux programmés début 2017.
 
Zone d'activité : La reconstruction de la blanchisserie qui avait brulé il y a un an vient de débuter ; il s'agit d'un autre chantier d'importance, de l'ordre de 500.000 euros; il doit se terminer fin mars 2017.
La blanchisserie se reconstruit et s'agrandit, passant de 400 à 600 m².
La commune est intervenue pour faciliter toutes les démarches administratives, y compris le relogement provisoire après l'incendie.
 
    
 
Zone d'activité : La société d'économie mixte à objet unique, Brienon Immobilier est créée ; sur le terrain situé en bas de la Route du Boutoir, après la décheterie, une nouvelle usine est en cours de préparation, pour accueillir la société de recyclage de matière plastiques, Recytherm : ce chantier, d'un coût de 1,2 millions d'euros, devrait commencer à la fin du premier trimestre 2016.
 
Collégiale St Loup : L'installation des vitraux situés côté Place Emile Blondeau est presque achevée : il s'agit d'un chantier de 25.000 euros. La construction d'un abris pour le rangement des divers objets de culte se fera en 2016, avec la mise en valeur des chapelles dont les vitraux ont été installés.
 
Cœur de village : La première tranche des travaux s'achève, sa réception est prévue fin novembre.
 
          
Ancienne gendarmerie Rue du Port : transformation en 8 logements en cours (projet privé)
 
Communauté de Communes Seignelay-Brienon : Installation de nouveaux bureaux, d'une surface totale de 160 m², prévu début 2016, Boulevard Professeur Ramon ; réfection des Boulevards Ramon et Leclerc début 2016.
 
REGATE : Installation et mise en service ascenseur nouveaux locaux d'ici fin 2015 : installation en cours de deux professions libérales (Kiné et Psychologue) installation en cours TV diffusion, peut-être Radyonne.
Achèvement travaux réfection des réseaux Rues Lamidé et Porte en Haut.
 
        
 
Conseil départemental : Réception d'une lettre de Monsieur A. Villiers: inscription de la poursuite des études de la déviation de Brienon dans le budget primitif 2016 ; réfection des Rues Lamidé et Porte en Haut ; arrivée du véloroute en 2016.
________________________________________________________________________________________________

 

TRAVAUX SUR LE RESEAU D'EAU
La REGATE effectue actuellement des travaux de restauration du réseau d'eau (changement des compteurs et des canalisations principales) Rue Fernand Lamidé et Rue Porte d'en Haut.
__________________________________________________________________________________________________________
 
STATION DE TRAITEMENT

Les travaux de la station de traitement de l’eau potable située route de Vaudupuits ont commencé il y a quelques mois et devraient durer encore jusque courant 2016. Ils consistent à remplacer le système actuel qui  collecte et  chlore  l’eau du puits de Brienon ainsi que la source qui provient de Champlost,  via un réservoir,  avant la distribution dans le réseau vers les usagers.

Ce nouvel équipement ultra-moderne permet de traiter l’eau par un système de filtres à sable et à charbon actif avec pour but de supprimer les pesticides et autres produits chimiques retrouvés dans l’eau, provenant actuellement pour une partie de l’agriculture, de l’industrie, de la SNCF mais aussi  des particuliers.

Ce nouveau procédé de traitement de l’eau devrait apporter aux Brienon,ais une qualité incomparable par rapport à l’eau que nous buvons aujourd’hui.

Ses efforts pour ce traitement de l’eau représentent un investissement d’environ 650.000 € subventionné par le conseil général pour une partie et par l’agence de l’eau pour une autre partie. 

________________________________________________________________________________________________
 
Mise en place du fleurissement avec création de massifs et rénovation d'objets en bois destinés à accueillir les fleurs.
 
________________________________________________________________________________________________
 
Réfection du mur intérieur de la cour de la bibliothèque (Square Besançon).
________________________________________________________________________________________________
 
Esplanade
 
      
 
________________________________________________________________________________________________
 
Collègiale
 
Des travaux de réparation de la toiture de la collégiale côté Rue Delatre (sud-est) ont été entrepris récemment.
Celle-ci présentait une importante infiltration d'eau de pluie
Deux agents de la commune ont réalisé des travaux pendant huit jours, épaulés de deux employés de la société Vitavie qui ont participé pendant trois jours.
Le chantier a consisté au remplacement de trois "noues" en zinc qui ont été fabriquées sur mesure à partir de feuille de zinc, au changement de 25 m² de "lattes", au "remaniage" de 25 m² de tuiles de Bourgogne et à la pose d'une trappe d'accès aux combles qui a été fabriquée sur mesure.
 
  
________________________________________________________________________________________________
 
Eclairage 
 
D'important travaux d'éclairage public ont eu lieu en début d'année.
Fin janvier, 53 luminaires ont été remplacés dans les rues du Bois Guérin, Gustave Varennes, des Clouzeaux, Maurice Bourguignon, devant le collège, André Gibaultn Porte d'en Haut et dans le centre ville.
Les luminaires qui consommaient 145 W ont été remplacés par des leds de 53 W de puissance, ce qui va représenter une importante économie d'énergie.
C'est la société DRTP de Saint-Florentin qui a procédé à l'installation des nouveaux luminaires.
L'éclairage du terrain de pétanque a été rénové avec pour résultat une diminution par deux de la consommation.
Enfin 5 armoires d'éclairage public ont été changées.
Le coût de l'ensemble de ces travaux s'élève à environ 85.000 €uros, subventionnés en partie par le Syndicat d'énergie de l'Yonne. Cette subvention qui est en général de 30% est portée à 60% pour le choix des leds.

 

 

 
______________________________________________________________________________________________________________
 
 
Coeur de village
 
La ville de Brienon, ainsi que toutes les villes, s’est transformée au rythme des siècles. Son architecture a évolué, en fonction des usures du temps, des nécessités économiques du moment, des progrès techniques, de l’évolution des mentalités.
Ce constat s’applique à Brienon pour le bâtiment qualifié de marché couvert.
Un survol rapide des transformationsqu’il a connues explique pourquoi la Ville de Brienon en arrive à la situation actuelle. Une halle existait dès le XVIème siècle.
Une maison y était accolée.
Seul un passage couvert permettait l’accès à la place du Carré située derrière la halle.

En l’an 8 de la Révolution Française, deux personnes ont acheté le bâtiment appelé alors « halle et pressoirs » en tant que bien national.

En 1820, un litige prend naissance entre la Commune et les propriétaires. Il durera plusieurs dizaines d’années.

Le 2 mai 1844, les élus s’accordent sur la nécessité d’agrandir le passage existant entre la Grande Rue, alors dénommée Route Royale et la place du Carré. Ils décident de transformer ce passage en une rue large et facile d’accès pour accéder à la place du Carré, très fréquentée les jours de foire.
Un an plus tard, la Commune achète la halle pour la démolir et la remplacer par une « galerie couverte ». Cette démolition entraine celle du porche et permet d’élargir la rue qui descend de la Grande Rue à la place du Carré.

En 1884, est construite la halle aux grains au milieu de la place du Carré et cette même année le conseil municipal décide la démolition de la galerie couverte, en ne conservant que les murs extérieurs, dont il fit le marché couvert tel qu’on peut le voir aujourd’hui.

Par la suite, la vente des grains ne s’effectuant plus sous la halle aux grains, celle-ci est transformée en salle des fêtes, prenant sa forme actuelle.

Aujourd’hui, après des années de réflexion et de consultation de la population, notamment à l’occasion des élections municipales, après avoir tenté de faire vivre l’actuelle halle sans succès, la municipalité a pris la décision de s’adapter à l’évolution de la place Emile Drominy (l’ancienne place du Carré) et d’aménager cette place centrale de Brienon, en montant une opération dite « Cœur de Village », soutenue par le Conseil Régional de Bourgogne.

Cet aménagement a pour objectif d’élargir la rue de l’ancienne halle pour l’adapter aux voitures et camions forains et permettre une circulation à double sens.
Cette opération permettra également une mise en valeur de la fontaine située sous la halle.
La place Drominy, constituée de maisons et de bâtiments pittoresques, pourra ainsi être désenclavée et une action forte sera conduite pour lui redonner la place économique qu’elle avait et y tenir à nouveau des foires et expositions commerciales.

L’ancienne halle ne sera pas totalement démontée, une travée sera conservée et transformée en salle d’exposition, par l’utilisation des matériaux provenant du démontage du reste du bâtiment et une vaste esplanade sera créée sur la partie démontée, offrant un espace de détente et de loisirs.

Enfin, dans le cadre de l’opération « Cœur de village », un immeuble vétuste, situé sur la place Drominy, a été racheté par la commune et sept logements neufs y ont été construits.

Un nouvel espace de vie sera ainsi créé, adapté au 21ème siècle et préservant l’ancienne vocation commerciale du site.

    
Salle Jeanne d'Arc
 
L'association Jeanne d'Arc mène actuellement le projet de restauration de la salle paroissiale, la salle Jeanne d'Arc, située Rue Victorien Sardou.

Le bâtiment, inutilisé depuis des années, était devenu vétuste.

Plusieurs bénévoles s'affèrent en ce moment à la rénovation du bâtiment.

Nouveau bureau de l'association :
Président : M.Jean BUTIN, secondé dans ses fonctions par M. François CLERIN
Secrétaire : M. Didier GOUDROT
Trésorier : M. François BOISEAU

 
______________________________________________________________________________________________________________
 
Différents travaux sont réalisés en régie.

Plusieurs employés communaux interviennent en ce moment dans les anciens locaux de l'AFR du Créanton, Rue du Faubourg du Port.
L'AFR du Créanton ayant déménagé, c'est l'association Vitavie qui va étendre ses locaux.
Le personnel procède en ce moment à des travaux d'ouverture, d'isolation, d'électricité et d'installation du chauffage central au gaz en remplacement du chauffage électrique.
Pour rappel, il s'agit d'un bâtiment communal loué à l'association.

La façade de la bibliothèque a été repeinte.

Les bancs de la commune sont petit à petit entièrement repeints eux aussi.

Les huisseries de la salle Yveline Ongaro, Rue de l'Hôtel Dieu, ont également été repeintes.

Les services techniques s'affairent en ce moment à la tonte et au désherbage de Brienon-Bligny.

En ce qui concerne le parc de l'Ile Saint-Martin, uniquement l'allée principale est actuellement tondue. Ce parc nécessite beaucoup de temps de travail et la municipalité réfléchit en ce moment à la meilleure façon de l'entretenir.
Deux employés sont en charge du fleurissement de la commune, et commencent tôt le matin pour l'arrosage.