Avis à la population - Arrêt de la restriction d'eau

Message de la REGATE du 21 Mars 2018

 

Sur décision de l'Agence Régionale de Santé (ARS) de Bourgogne Franche Comté en date du 16 mars 2018, réceptionnée par nos services le 20 mars 2018, nous vous informons de la levée totale des restrictions d'usage de l'eau potable et ce, pour toute la population et tous les usages.
Une distribution d'avis dans les boîtes aux lettres sera faite le jeudi 22 mars dans la journée.
Découvrez le courrier de l'ARS ici
 
 
________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

Téléchargez ici l'avis à la population communiqué ce jour par la REGATE

 

COMMUNIQUÉ A LA POPULATION

de

Avis d’interdiction de consommer l’eau du réseau public

Suite à la mise en évidence du dépassement (0,13 μg au lieu de 0,10 μg) en pesticides de l’eau du réseau public de BRIENON-SUR-ARMANÇON, les eaux du réseau ont été reconnues impropres à la consommation par l'Agence Régionale de Santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté.

Il est demandé de prendre les précautions suivantes :

 Pour la boisson et la préparation des aliments (thé, café, potage,…) l'eau du robinet ne doit pas être utilisée. Pour ces usages, il convient de privilégier l’utilisation d’eau embouteillée.

 Pour le nettoyage des légumes ainsi que leur cuisson, l’eau du robinet peut être utilisée.

 Pour les autres usages (toilette corporelle, linge, vaisselle, WC, lavage des sols), l’eau du robinet peut être utilisée.

Il est rappelé que les captages d’eau privés et les sources « naturelles » ou fontaine d’eau ne sont pas ou peu contrôlés. La qualité de l’eau n’y est pas connue et peut être dangereuse pour la santé. Il est donc fortement déconseillé d’y prélever de l’eau à des fins de consommation humaine.

Le suivi renforcé des pesticides est programmé

.

La REGATE vous tiendra régulièrement informé de l’évolution de la situation par le biais du panneau lumineux communal, ainsi que sur les réseaux sociaux (nous vous invitons à partager un maximum l’information).

Brienon-sur-Armançon,

Le 30 janvier 2018